Noues et roselières de la Seine

Boucle : n°24 - circuit pédestre de 13,5 km
Durée : 2 h 15
Départ : panneau d'information de Villiers-sur-Seine
Panneaux d’information : Villiers-sur-Seine, le Port Montain
Milieux traversés : bords d'eau, champs, prairies, milieux humides
Carte IGN : série bleu 2616 ouest Provins

Noue de la Coupée à Noyen

Descriptif du parcours :
Traverser le Vieil Orvin par la passerelle située au bout du parking, sur la gauche, et continuer à gauche sur le chemin qui passe derrière Villiers pendant 500m. Prendre à gauche pour rejoindre la route. Continuer à droite sur celle-ci.
Juste après les passerelles de crues, prendre le chemin de gauche. Au bout de 250 m, continuer par la droite en laissant le ru. C'est un endroit de prairies de fauches. Suivre ce chemin, en laissant les chemins sur la droite pour retrouver la route de Villiers-sur-Seine à Noyen-sur-Seine. Prendre à droite. A l'intersection, avant l'entrée dans Noyen, prendre l'allée du château sur la droite. Contourner le château par la gauche. Au stop, prendre la rue de l'église sur la gauche. Continuer jusqu'à l'intersection. Prendre sur la droite la D 49, qui longe la noue de la Coupée, en direction du Port Montain. A la sortie de Noyen, prendre à gauche. Poursuivre sur le chemin goudronné. A l'entrée du bois, prendre le chemin de droite. Continuer tout droit jusqu'à déboucher sur le chemin de halage de la Seine. Prendre à droite et poursuivre jusqu'au pont de la Seine. Traverser le pont (*) et continuer jusqu'au Port Montain. Prendre deux fois de suite à gauche pour rejoindre le chemin qui longe la Seine. Le prendre sur la gauche. * Possibilité de descendre les escaliers à la sortie du pont. Au bout de 1,5 km, passer sur le pont de la vielle Seine.
On arrive sur le canal de dérivation de Beaulieu Villiers-sur-Seine. Continuer sur le pont de pierre et poursuivre ce chemin, qui longe le canal et sa fosse. Reprendre la route (D 49a) sur la droite. Après les passerelles de crues, prendre à gauche pour retourner au point de départ.

Boucle N°24
Agrandissement : cliquer sur le plan.

 

Curiosités :
La Bassée, plaine alluviale de la Seine est l'un des derniers gisements de sables alluvionnaires d'Île-de-France. La Bassée est répertoriée pour la conservation des oiseaux sauvages dans la Communauté Européenne et est également classée pour ses richesses écologiques, telles que les prairies de fauche de Villiers.
L'importance du méandrage de la Seine entre Troyes et Montereau a amené des aménagement : la dérivation. Creusée artificiellement, elle diminue la distance à parcourir, mais augmente la pente de la ligne d'eau ce qui peut nécessiter la construction d'écluses pour maintenir les niveaux. La dérivation du Canal de Beaulieu à Villiers a été réalisée entre 1850 et 1900. La fosse permettait le demi-tour des péniches.
Le méandre de Noyen ou noue de la Coupée qui borde le village de Noyen-sur-Seine, est une résection d’un méandre de la Seine. Réalisé en 1809, il abrite maintenant une végétation remarquable, ainsi que de nombreuses espèces animales. Sur les rives prolifèrent des plantes protégées comme la violette élevée.
Une roselière se situe sur un ancien bras mort de la Seine totalement comblé, la noue de Champbertin.
Le Château de Noyen date du XVIIIe siècle, il se situe à l'emplacement du précédent château, construit de 1553 à 1555. Les fossés, la porte et les écuries datent aux du XVIe siècle.

Prairies à Villiers sur Seine

Chateau de Noyen sur Seine

 

Pratique :
Noyen-sur-Seine :
boulangerie, épicerie, chambres d'hôtes

  

Violette élevée©ANVL
Retour